AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sayuri Ishikawa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sayuri Ishikawa

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 24/09/2010
Age : 32
Localisation : Saint-Hyacinthe/Québec

Etat de Survie
Age du Perso:
Groupe de RP:

MessageSujet: Sayuri Ishikawa   Ven 24 Sep - 23:39

ISHIKAWA, Sayuri.


Identité.

    Nom : Ishikawa.
    Prénom : Sayuri.
    Surnom : Sayuri ou Sayu pour les intimes.
    Age : 18 ans
    Sexe : Féminin.
    Orientation Sexuelle : Hétéro
    Statut : Lycéenne, suit des cours de violon et autres instruments de musique
    Nationalité et Origine du personnage : Japonaise
    Langues Parlées : Japonais, français, anglais
    Groupe Sanguin : O +
    Casier Judiciaire : Non





Description.


    Musique Thème :

    Portrait Physique :
    Sous des habits plutôt ‘’trash’’ et non conformiste pour une lycéenne, se cache une jeune fille au physique plutôt fragile lorsqu’on la regarde du premier coup d’œil. Si c’est votre pensée également, vous entendriez déjà les protestations de cette dernière disant le contraire. Sayuri est effectivement une jeune fille mince, mais elle n’est pas le genre de fille à s’en laissée imposer par les autres. À l’origine ces cheveux sont d’un noir de jais, mais n’aimant pas être comme les autres, elle a décidée de se les décolorés ou de les teindre dans les tons de blanc ou gris. Elle adore les vêtements sombres voir gothique et déteste par-dessus tout les vêtements conformistes tel que son uniforme de classe, ce qui lui a souvent valu une expulsion du lycée pour avoir enfreint le règlement. Elle adore les tissus carreauté et rayé. Et c’est sans parler des accessoires, elle à une véritable collection de bracelets, chaînettes et ceintures, elle peut facilement en porter une dizaine sur elle. Sayuri n’a pas besoin de parler lorsqu’on la connait suffisamment, ces yeux parle pour elle ; d’un vert émeraude brillant, chacune de ces émotions passe dans ses deux joyaux. .

    Portrait Psychologique:
    Ne jamais la sous-estimer... sinon c’est à vos risques et périls. Elle connait que les bases de combats, mais cela lui suffit largement et l’a souvent sortie de certaine situation. Malgré une maladresse presque qu’handicapante, elle réussit toutefois à amener cela à son avantage, certains appelleraient cela un coup de chance, mais elle tient à dire que tout est toujours calculé et pensé. C’est une jeune fille posée, très mature pour son âge. Elle a la capacité de rendre les gens à l’aise dès les premiers instants où on la côtoie. C’est une personne sociable, mais qui n’ira pas forcément vers les gens, préférant être dans son monde à elle bien souvent. Elle est plutôt optimiste, préférant voir le positif de toute chose même lorsque cela est difficile. Elle déteste par dessus tout être comme les autres et c'est pourquoi elle fait tout pour se démarquer, que ce soit dans son style ou dans ce qu'elle fait, allant jusqu'à transgresser quelques règles à certaine occasion. Musicienne dans l’âme, elle connait les instruments par cœur et les notes de musique l’apaise et la transporte dans un tout autre monde, ce qui a tendance à la rendre distraite lorsqu’elle en joue ou qu’elle en écoute. Malgré tout, Sayuri est une fille qui sait ou elle s’en va et qui ne laisse personne faire du mal aux autres. Elle sait autant être douce et amicale que de lancer des répliques cinglantes à ceux qui l’ont cherché ou tout simplement pour taquiner les autres et détendre l’atmosphère..

    Histoire :

    ‘’ Sayu !!! Sayuri !! Sayuuuuuuuuuuuuuuu !!! ‘’

    ‘’ J’arrive Amy, donne moi une seconde ! ‘’

    Sayuri griffonna encore quelques notes sur une feuille qui semblait être une partition. Loin d’être certaine, elle relut les notes et de sa main gauche, elle les mima dans les airs, comme si elle jouait d’un instrument invisible.

    SAYURI !!!

    Oui, j’arrive !!!

    La jeune fille soupira et reposa ses partitions sur sa table de travail, et se dirigea vers le salon qui se trouvait à l’étage inférieur. C’était le même refrain chaque matin ; le peu de temps qu’elle avait de libre entre le lycée, les cours de musique et son travail à la boutique, se trouvait souvent brimé par les appels incessants de sa sœur. Elle n’était pourtant pas la seule dans cette maison ! Mais, Amy, sa sœur, ne faisait appel qu’à elle. Par caprice ? Non. Sayuri ne trouvait pas que cela était une forme de caprice. D’ailleurs, peut importe ce que sa sœur exigeait, jamais elle ne voyait cela comme tel. Quand on est aveugle et en chaise roulante, on n’est pas capricieux...

    Bon, qu’est ce que tu veux calamité ?

    EHHH !!! Soit gentille !!

    Sayuri fit un geste lasse de la main, voulant dire qu’elle se fichait bien de cette remarque.

    Alors ??

    Mes céréales s’il te plaît !

    D’accord ! (Elle posa ces mains sur les poignées du fauteuil et le fit avancer) C’est parti ! On fait de l’excès de vitesse ce matin, je suis pressée !

    Tu as ton permis ? rigola Amy.

    Non, pas encore. J’ai pourtant cherché dans ta boite de céréales, mais il n’y avait rien !

    Amy était âgée de 9 ans et l’année de ces 7 ans n’avait pas été la plus joyeuse de sa vie. Un accident de voiture terrible... Sayuri se souviendrait de cette journée toute sa vie. La voiture de leur grand-mère était garée en bordure de la rue, cette dernière était sortie deux minutes de la voiture pour entrer dans une boutique chercher quelque chose, laissant Amy dans la voiture puisque ce n’était qu’une entrée-sortie. Et ce qui semblait impossible arriva... une voiture en perte de contrôle happa de plein fouet le véhicule avec la fillette à l’intérieur. Amy s’en sorti vivante, mais elle devint aveugle après un violent choc à la tête et elle perdit l’usage de ces jambes. Un drame qui avait frappé de plein fouet la famille tout entière et Sayuri se dévouait corps et âme à aider sa sœur depuis cet évènement.

    Pendant que sa jeune sœur mangeait avec appétit son petit déjeuner, Sayuri tressa les longs cheveux de celle-ci. L’horloge sonna sept coups avant de s’arrêter.

    QUOI !! DÉJÀ !! MAMAN !!

    Sayuri fit signe à sa mère de s’occuper de sa seconde fille et monta rapidement les escaliers. Elle attrapa ces nombreux bracelets qui traînaient sur son bureau et fit un bref examen d’elle-même dans le miroir de sa chambre. L’habit de lycéenne habituelle était remplacé par une jupe carreauté où plusieurs ceintures et chaînettes y étaient superposées, un haut noir et gris sans manches et une cravate rouge et c’était sans parler des autres ornementations qui faisait son style particulier. Ces longs cheveux blanc jusqu’en bas des fesses, était une autre particularité chez elle. Au début, ce style lui avait valu de nombreuses expulsions du lycée, mais depuis le temps, les profs en avaient marre d’essayer de lui faire comprendre et après tout, elle n’était pas une mauvaise étudiante...

    Elle attrapa son sac et son porte-violon et dévala les escaliers à vive allure, ne manquant pas de rater une marche ou deux bien évidemment.

    '' Même sur un sol parfaitement droit, tu parviendrais à tomber toi ! ricana Amy.

    '' C'était pour descendre plus vite, je ne les ai pas rater ces marches tu sais, tu me prends pour qui ? '' A ce soir !!

    Tu seras là pour le repas du soir ? demanda sa mère.

    Violon et piano ce soir maman ! On est mercredi !! A plus !!

    **
    *

    C’est les écouteurs dans les oreilles, la musique de son Ipod au maximum qu’elle arriva enfin au lycée, à bout de souffle. Près des grilles, un jeune homme et une jeune fille font des signes de la main.

    Allez Sayu !!! On va être en retard !!

    Sayuri reprit sa course afin de les rejoindre plus rapidement, mais malheureusement son pied percuta une pierre au sol un peu plus soulevés que les autres et le paysage disparut sous ses yeux. Ces pupilles d’émeraude virent soudainement le sol de très près avant de s’arrêter à moins de 5 centimètres de son nez.

    Heureusement que je passais par-là !

    Un bras la tira vers l’arrière et elle aperçue un étudiant aux cheveux noir mi-long et aux yeux sombres.

    Enishi !

    Sayuri se racla la gorge, voulant faire disparaitre le soulagement dans sa voix.

    Je voulais simplement voir si tu avais toujours tes excellents réflexes !! Je savais que tu arrivais !

    Le jeune homme sourit et secoua la tête.

    Bien sûr...

    Tous deux arrivèrent près de leurs deux amis qui s’impatientaient.

    C’est quoi le programme aujourd’hui ? demanda le jeune homme.

    Histoire, japonais et économie...répondit la jeune fille qui portait des lunettes et qui répondait au nom de Himeko.

    Génial ! Je vais pouvoir dormir ! s’exclama Takashi

    Le groupe se mirent à rire et se dirigèrent vers leur salle de classe. C'était toujours ainsi, ils étaient quatre et plusieurs leurs enviaient leur amitié si soudé,car cela faisait des années qu'ils se connaissaient et jamais rien ne les avaient séparés.

    ***


    Les cours avaient été aussi ennuyeux que la veille, mais toute la journée, Sayuri ne pensait qu’à une chose ; son cours de violon.

    Le son mélodieux d’un violon s’arrêta doucement et Sayuri se permit de respirer à nouveau, laissant une larme couler. Son professeur de violon venait de lui donner un exemple de se qu’il voulait lui enseigner aujourd’hui.

    Je n’arriverai jamais à atteindre votre niveau, sensei !

    Il éclata de rire.

    Et c’est la fille qui a fait quatre concours internationaux qui me dit cela ! Sayuri tu as remportée les compétitions du Japon, de l’Europe, du Canada et des États-Unis ! C’est déjà pas mal non ?

    Elle hocha la tête et rangea son instrument puisque déjà les soixante minutes s’étaient déjà écoulées.

    On se revoit lundi jeune fille !

    A lundi !

    Sayuri sorti de la salle de classe et se dirigea vers son endroit préférée de son lycée : le toit. Liberté. C’était le seul mot qui lui venait à l’esprit lorsqu’elle était à cet endroit.
    La jeune fille sourit et reprit son violon en main et déjà, elle était ailleurs. Les notes s’élevaient et s’envolaient hors Plus rien n’existait autour lorsqu’elle jouait, c’était la musique et rien d’autre.

    Finalement, ce qu’elle avait mimé plus tôt dans la journée, ne sortait pas si mal avec un vrai instrument...

    **
    *
    La vie de la jeune fille était ainsi pratiquement tous les jours. Si elle ne s’entrainait pas avec ces instruments de musique, elle travaillait quelques heures par semaine à la boutique de musique au centre-ville ou sortait avec ces quelques amies.
    .




Vous.

    Age : 24 ans et des poussières...

    Par quel moyen êtes-vous arriver jusqu'ici ? Étant devenue complètement accro a HOTD et étant accro au RP, je me suis mise a la recherche d'un forum regroupant d'autre fou euh pardon accro comme moi... XD et voila je suis arrivée ici !

    Votre avis sur le forum ? Super les trois, évidemment je serai en mesure d'être plus critique lorsque j'y jouerai ^^ Mais le design est vraiment magnifique, bravo à celui ou à celle qui l'a conçue !

    Autres détails : Vive les zombies... XDD

    Code : Validé par Zarbman



Dernière édition par Sayuri Ishikawa le Dim 26 Sep - 21:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Créature
♫ Cauchemar ambulant ♪
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Sayuri Ishikawa   Sam 25 Sep - 13:35

Bienvenue et bon courage pour ta fiche !

Dis nous quand tu as terminé ♪

PS : Le graphiste n'est plus présent en ce moment, s'il refait apparition je lui transmettrai ton bravo, ça lui fera surement plaisir Very Happy

_________________
« Un carrillon que je croyais cassé à jamais recommence subitement a jouer en faisant vibrer dans l'air une mélodie nostalgique. Sans m'en apercevoir je me réveille et quitte mon rêve. Cette musique était-elle réelle ? Et qu'est-ce que ce carillon fait dans ma main ? Et voila que je me réveille à nouveau, comme enfermé dans mille boites chinoises, de rêves en rêves. J'ai perdu conscience de la réalité. Mais ça aussi ce n'est qu'un affreux cauchemar. »

Spike Spiegel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Ishikawa

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 24/09/2010
Age : 32
Localisation : Saint-Hyacinthe/Québec

Etat de Survie
Age du Perso:
Groupe de RP:

MessageSujet: Re: Sayuri Ishikawa   Dim 26 Sep - 14:37

voilà ma fiche est fini !! Dites moi si c'est ok, je changerai si c'est nécessaire !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Créature
♫ Cauchemar ambulant ♪
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Sayuri Ishikawa   Mer 29 Sep - 14:58

Validé !

Désolé de t'avoir fait attendre =S

Bon jeu ! ♪

_________________
« Un carrillon que je croyais cassé à jamais recommence subitement a jouer en faisant vibrer dans l'air une mélodie nostalgique. Sans m'en apercevoir je me réveille et quitte mon rêve. Cette musique était-elle réelle ? Et qu'est-ce que ce carillon fait dans ma main ? Et voila que je me réveille à nouveau, comme enfermé dans mille boites chinoises, de rêves en rêves. J'ai perdu conscience de la réalité. Mais ça aussi ce n'est qu'un affreux cauchemar. »

Spike Spiegel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sayuri Ishikawa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sayuri Ishikawa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Min-Li Ishikawa (fini)
» Gaara Ishikawa, l'esprit du sable
» Okaruto - Ishikawa Masaru, ce qui est vôtre m'appartient.
» Ishikawa Natsu - Maintenant je m'enflamme ~
» Ishikawa Lucia ♦ Cuore Spezzato

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highschool of the Dead Rpg :: La Rédemption. :: Dossiers d'Etat. :: Survivants Sains-
Sauter vers: