AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Emi' la cinglée (mais pas trop)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albran Emiko

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 22
Localisation : Dans cet enfer.

Etat de Survie
Age du Perso:
Groupe de RP:

MessageSujet: Emi' la cinglée (mais pas trop)   Mer 4 Aoû - 17:37

Albran, Emiko

Identité.
    Nom : Albran
    Prénom : Emiko
    Surnom : Emi'
    Age : 16 ans
    Sexe : Féminin.
    Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle mais sait - on jamais ;p
    Statut : Lycéene à ses heures perdues.
    Nationalité et Origine du personnage : Japonaise.
    Langues Parlées : Japonais (comme même hein ;p) et anglais parce que c'est juste la langue le plus parler dans le monde =D
    Groupe Sanguin : A+.
    Casier Judiciaire : Nop', c'est une gentille fille (mais pas trop)





Description.

    Musique Thème :





    Portrait Physique :
    Emiko est d'une taille normale, pour une japonaise en tout cas, elle doit mesurer un bon mètres soixante pas moins. Elle fait partie des poids plumes, environ cinquante - cinq kilos. Toujours affublés de deux couettes sur les côtés qui lui donnent un style tout particulier, qui lui va à ravir avec sa superbe tignasse blonde ainsi que ses yeux verts qui, si vous faites bien attention vous fixeront en général car elle, elle aura vu que vous la regardez et vous fixera jusqu'à ce que vous détourniez le regard, à moins qu'elle ait autre chose à faire. Elle a une faible poitrine pour ne pas dire inexistante, si on la comparait aux autres filles de ce point de vue, on la prendrait certainement pour une jeune fille du primaire mais avec son air hautain et sa haute voix cela n'aurait rien changé, ou en tout cas juste que l'on se rappellerais d'elle pour autre chose que son caractère si spéciale et tellement solitaire.
    Sinon, Emiko porte toujours un chemisier blanc avec une cravate blanche qui a des rayures vertes. Elle porte aussi sa longue veste noir qui n'est boutonnée qu'à deux endroits, les deux boutons du buste, ou les boutons les plus utiles d'une veste, pour pouvoir bouger comme elle le souhaite à tout moment. Des gants blancs recouvrent ses mains ainsi que ses poignets, même quand il fait chaud, car déjà elle ne supporte pas d'être malades et ensuite elle déteste avoir les mains sales, simplement. Une jupe qui ressemble vaguement à un kilt outre les couleurs qui au lieu d'être rouge avec des rayures vertes est rouge avec des rayures noires, cela lui donne un tout autre style et cela correspond plutôt bien avec celui de Emiko.
    Elle porte des bottines blanches parsemés de ceintures blanches pour les serrer comme elle le veut à peu près partout, en général elle les serre au maximum pour qu'elles lui tiennent aux pieds le mieux possibles.

    Portrait Psychologique:
    Une pièce sombre vous voyez à peu près ce à quoi cela ressemble ? Je pense que oui. Donc, vous ne savez absolument pas ce qu'il s'y passe même si l'on y entend du bruit. Emiko, c'est à peu près cela, une personne froide et distante, qui même si elle fait quelque chose, qu'on la voit le faire, on ne saura jamais pourquoi elle fait cela et encore moins ce que cela lui procure car même souriante elle parait triste, une mélancolie débordante si l'on peut dire.
    Elle est une sorte de génie, elle ne va en cour que pour les contrôles importants et elle a la plupart du temps la note maximale, ou une note proche de celle-ci. Elle apprend en général chez elle, seule, avec une simple lampe de chevet sur son bureau et, soit un livre, soit son ordinateur. Emiko préfère apprendre chez elle. Son père se fiche de cela, elle est après tout sa seule fille, la prunelle de ses yeux et est surtout sa fille chérie, même si cela en est devenu normal pour Emiko qui ne se rend plus compte comme son père est à la limite de vouloir une relation avec sa fille même si elle ne le prend pas comme ça. Et puis vu son caractère mystérieux et glacial, cela est normal que son père la couve comme cela, il a peur pour elle et il veut surtout qu'elle s'ouvre. Elle non. Elle pense que seule on se débrouille mieux qu'à plusieurs même si certaine situation sont trop difficiles pour elle qui n'est pas douée en sport, ni en course de vitesse ou d'endurance et encore moins en musculature, souvent dans les derniers de sa classe dans cette matière. Ensuite, je devrais vous parler de ses qualités et de ses défauts, chose que je vais m'empresser de faire avec ses qualités en premiers, ça ira vite pour cela.
    Emiko peut être très gentil si vous arrivez à trouver quelque chose qui l'intéresse, plutôt quelque chose de culturel car elle ne s'intéresse vraiment qu'à cela et de son pays s'il vous plait. Elle est aussi loyale que respectueuse, elle ne passera jamais devant la personne qu'elle considère comme le « chef » car si elle le juge digne de ce titre, elle n'ira pas à son encontre, elle l'aidera autant qu'elle le pourra, on peut dire qu'elle est dévouée.
    Et maintenant la meilleure partie, celle ou l'on parle vraiment d'elle, ses défauts. Emiko est légèrement narcissique, elle à besoin qu'on l'admire, une des raisons pour laquelle elle est un « génie », elle manque beaucoup d'empathie et elle ne comprend personne d'autres qu'elle-même car déjà, elle se fiche des autres et ensuite elle ne cherche pas à comprendre les autres car elle se fiche d'eux. Emiko à aussi une fâcheuse tendance à rire des âneries des autres mais surtout de situations plutôt dangereuses ou stupides, on peut dire qu'elle est inconsciente ou seulement cinglés même si elle est saine d'esprit, à peu près. Elle est égoïste, vous aviez dû le comprendre, et ne pense qu'à elle-même et à son père. Elle n'a pas vraiment d'amis, elle n'en cherche pas, elle à toujours chercher à être seule et n'a jamais rechercher la compagnie d'une personne en particulier. L'amour et l'amitié sont deux choses très différentes pour certain, Emiko prends cela de façon rationnelle et dit que l'amour et l'amitié ne sont dûs qu'aux affinités psychologiques et physiques des gens les uns aux autres, c'est tout.
    En bref, Emiko est une personne plutôt froide et qui cherche à être seule même si elle juge quelques personnes dignes d'elle, de sa confiance et de son intellect.

    Histoire :
    Née dans une famille a priori parfaite, Emiko n'avait qu'un avenir radieux devant elle, mais sa mère mourut alors qu'Emiko n'avait même pas encore deux ans, d'une maladie qu'un malade lui avait refiler lors d'une simple consultation, ce patient avait reçu les traitements adéquats mais elle non. Elle s'était dit que c'était impossible d'être contaminée en étant seulement dans la même pièce, à moins d'y être exposé directement, chose qu'elle fit lors du diagnostic mais chose dont elle ne faisait plus attention, cela était devenu machinale et elle en devint donc malade. Les quelques derniers jours de sa vie le père d'Emiko pleurait toujours et Emiko, elle ne pouvait alors rien faire et ne comprenait rien de la situation, la seule chose qu'elle voulait c'était que l'on s'occupe d'elle comme tous les autres bébés. Emiko vécut donc sans sa mère, juste avec son père qui redoublait alors d'efforts pour que sa fille ne manque ni de son père, ni de choses qu'elle voulait. On pouvait croire qu'elle était comblée, elle l'était presque, il lui manquait juste une chose, une présence maternelle...

    Une de ses professeure essaya de l'aider tant qu'elle le pouvait, Emiko jugea cela comme de la pitié et se mit à prendre de haut cette professeure qui essayait de combler une chose qu'elle ne pouvait pas. Cette professeur devenait de plus en plus folle à compter du jour où elle essaya de se rapprocher d'Emiko qui ne voulait pas d'elle. Elle n'avait alors que huit ans et était déjà une classe supérieure à la sienne, son père en était fière, elle en était encore plus, tous les autres élèves parlaient d'elle, toujours d'elle, mais pas pour ses notes, mais pour ce qu'elle avait fait à cette professeure. Celle-ci qui avait sombré dans l'alcool, pourquoi ? Emiko n'avait fait que lui parler de choses et d'autres, comme des faits divers à travers le monde, elle qui voulait juste voir si elle pouvait créer une « dépression » sur quelqu'un, elle savait en quoi cela consistait et quelles en étaient les causes. Elle qui naviguait déjà sur internet comme un adolescent super actif et savait un nombre de choses incroyables car elle voulait simplement être la meilleure. Au cercle primaire d'éducation tout aller très bien pour elle, quelques amis, un caractère comme les autres enfants si l'on ne tentait pas de la consoler ou de la prendre en pitié. Au cercle secondaire par contre, tout changea du tout au tout.

    Ses amis étaient encore avec elle mais Emiko changea, elle devenait de plus en plus froide et distante avec les gens, adulte comme adolescents, pourquoi ce changement ? Simplement, elle comprit que ses amis savaient que sa mère était morte alors qu'elle n'était encore qu'un bébé et surtout que ces « amis » la prenaient en pitié. Elle se mit donc à prendre juste un ou deux contact parmi ces personnes pour se tenir à jour sur les sujets des contrôles à venir, pour pouvoir réviser chez elle. Emiko commença à faire cela à sa deuxièmes années, la première c'était plutôt bien passé dans l'ensemble, la seconde les professeurs et ses camarades se posaient des questions sur ses absences sans arrêts, alors qu'elle se fichait simplement d'eux, ceux qui essayaient de lui parler en revinrent mais avec une toute autre vision sur certaine chose car elle leur parlait le plus souvent d'un sujet abordé en cours mais en le détournant complètement, cela faisait se poser des questions à ces personnes, tellement de questions que certains « faibles d'esprit » comme elle disait finissaient aux bords de la folie ou sombrèrent complètement dedans. La troisième année, personne ne l'approchait et quand elle demandait les dates / sujets des prochains contrôles elle les avait par ses anciens « amis » qui ne lui répondaient plus par pitié mais parce qu'ils étaient dans la même classe, c'est tout. Elle préférait cela à avant, sa situation lui plaisait simplement. La dernière année, c'était pareil que la précédente on ne peut rien dire d'autres dessus. Ensuite le lycée, elle avait toujours des airs de gamines avec ses couettes, cela lui donnait son style, personne d'autre n'en avait et personne ne trouvait cela ridicule sur elle, donc le lycée était pareil que le cercle secondaire se disait elle, la première année était effectivement pareil, sauf quelques sujets sur lesquels elle avait complètement buté, mais elle avait fait comme d'habitude, un peu de recherche sur internet et elle avait trouvé le sujet en question bien mieux expliquer que le cours qu'on lui avait photocopié ou envoyé par internet. Son père se fichait de la situation de sa fille, tant qu'elle était heureuse, près de lui et que ses notes étaient convenables à ses yeux, elle pouvait faire ce qu'elle voulait et vu que ses notes étaient largement plus que convenables aux yeux de son père elle fait ce qu'elle veut.

    En bref, pour elle l'école n'est qu'une brève formalité qu'elle espère bientôt terminé car elle trouve cela plutôt lourd, chiant et inutile pour elle qui apprend bien mieux seule chez elle que dans une école derrière un petit bureau...









Vous.
    Age : 14, je transgresse les règles je n'ai pas 16 ans, bouh !

    Par quel moyen êtes-vous arriver jusqu'ici ? Dois je le dire ? =D

    Votre avis sur le forum ? Contexte, je peux que dire superbe j'adore le manga xD; Système, bien trouvé mais j'ai pas compris quelques trucs j'irai surement le relire. Design, j'aime bien mais sur la ban la photo est à moitié en Rei, c'est bizarre xD, sinon rien à dire ;p

    Autres détails : La perfection incarnée vous connaissez ? Moi très bien Wink

    Code : kikooroxxor96


Dernière édition par Albran Emiko le Lun 9 Aoû - 17:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emi' la cinglée (mais pas trop)   Ven 6 Aoû - 23:32

Bienvenue à toi en ce sinistre monde qu'est le tien maintenant. Où mort et folie s'empare des esprits faible, tu t'y sentira comme chez toi je pense. Personnage intéressant. L'histoire me convient, seul petit bémol, la couleur! J'ai du me forcer à lire une histoire, te rend tu compte? C'est désastreux, ça m'a piqué les yeux, voudrais-tu me rendre aveugle? Ou est-ce pour tenter de cacher ces vilaines fautes d'orthographes que j'ai tout de même aperçu? Ton pauvre piège ne marche pas avec moi, j'aiguise ma vue et je pique, en avant, sabrant les lignes qui m'assaille de fautes. Si tu tiens à me vaincre, relis toi, des mots oubliés, des verbes non conjugués ou d'autres conjugués alors que cela n'est pas nécessaire.

Ecrire c'est comme être un stratège, tes mots, tes lignes doivent être bien organisées si tu tiens à (con)vaincre. Passe en revue tes troupes, mets les en rangs, forme les en paragraphe et veille à ce qu'ils soient impeccable et je te laisserai conquérir ce monde qui ne t'es pas si inconnue que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Albran Emiko

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 22
Localisation : Dans cet enfer.

Etat de Survie
Age du Perso:
Groupe de RP:

MessageSujet: Re: Emi' la cinglée (mais pas trop)   Sam 7 Aoû - 10:15

J'ai édité et corriger les fautes que j'ai trouvé, j'ai mis des paragraphes et j'ai enlever la couleur qui j'avoue piquait les yeux ^.^
Tous ça pour dire que j'ai fais ce que vous m'avez dit Barde Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emi' la cinglée (mais pas trop)   Dim 15 Aoû - 1:51

Hum... Cela me conviens, j'espère que tu ne me garde pas rancune de ne répondre que maintenant? Tu peux dorénavant lancer le dé du destin (celui qui te confère un objet aléatoire).



Je valide cette fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Albran Emiko

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 22
Localisation : Dans cet enfer.

Etat de Survie
Age du Perso:
Groupe de RP:

MessageSujet: Re: Emi' la cinglée (mais pas trop)   Dim 15 Aoû - 8:54

Merci à toi barde =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Erudit

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 21/07/2010

MessageSujet: Re: Emi' la cinglée (mais pas trop)   Dim 15 Aoû - 8:54

Le membre 'Albran Emiko' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Lycéens et Etudiants' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emi' la cinglée (mais pas trop)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emi' la cinglée (mais pas trop)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il fait beau, mais toujours trop chaud. [Fin]
» Dena Erwena, glauque mais pas trop
» Travelo mais pas Trop. [UC]
» Milo ; Reculer pour prendre de l’élan, pour pouvoir mieux sauter, mais à trop reculer on finit par ne plus sauter.
» T'as déjà vu une fille avec des cheveux roses ? Nan ? Mais c'trop swag !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highschool of the Dead Rpg :: La Rédemption. :: Dossiers d'Etat. :: Survivants Sains-
Sauter vers: