AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mizuke Yui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mizuke Yui

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 25
Localisation : Partout ou il y a des clopes

Etat de Survie
Age du Perso:
Groupe de RP:

MessageSujet: Mizuke Yui   Mer 7 Sep - 13:09

Mizuke Yui

Identité.
    Nom : Mizuke
    Prénom : Yui
    Surnom : ~
    Age : 19 ans
    Sexe : Féminin
    Orientation Sexuelle : Bisexuelle
    Statut : Étudiante
    Nationalité et Origine du personnage : Japonaise d'origine russe
    Langues Parlées : Japonais ~ Anglais ~ Russe ~ Français ~ Chinois.
    Groupe Sanguin : A +
    Casier Judiciaire : Oui.





Description.

    Musique Thème : Flyleaf - Arise

    Portrait Physique :
    Grande d'1m58 pour 49kg, Yui est une jeune femme fine et élégante, aux formes gracieuses mais pas disproportionnées. Quand on la voit pour la première fois on remarque une femme sûre d'elle et séduisante. Elle ne s'habille bien sur par de la même façon tous les jours et varie ses tenues vestimentaires en fonction du temps et de la situation. Il est toutefois rare de ne pas la voir avec une paire de talons aux pieds, pour compenser sa petite taille. Enfin petite taille... Vous me direz, au Japon, 1m60 c'est déjà grand, alors bon. Bref. Donc habillée à la mode. Elle a un joli visage fin, la peau pâle d'une couleur porcelaine. Ses yeux sont d'un bleus clair magnifique, digne d'une couleur de ciel d'été en pleine île paradisiaque. Son nez est retroussé, légèrement pointu, et ses lèvres sont fines et bien dessinées, souvent séparées par une clope. Son visage est encadré par des mèches blondes et bouclés dessinées en dégradé, qui dévalent jusqu'au milieux de son dos en une cascade de couleur qui se dégradent vers du plus foncé. Pour finir sa voix est profondément cassée, éraillée, au ton doux et calme, bien que distincte, claire et compréhensible. Une voix normal quoi. Normal... Comme après un concert de rock quoi.

    Portrait Psychologique:
    Le physique vous fait rêver hein ? Une tête d'ange sur un corps de jeune femme sage ? Et bien non. Yui est tout sauf un ange. Elle est extravertie, grande gueule, boute-en-train et devient vite vulgaire quand on l'énerve. Elle fume, elle baise et elle boit. Quand quelqu'un l'emmerde elle prend le temps de l'écouter mais si la personne va trop loin elle lui étale tout simplement une mandale. Impulsive, Yui peut se montrer d'une douceur infinie avec ceux qu'elle apprécie, montrant ainsi un tout autre visage. Serviable et fidèle envers ses amis, elle sait à qui elle doit parler et qui elle doit éviter. Petite terreur à première vue, elle pourrait se sacrifier pour quelqu'un si elle voit que la personne en vaut la peine. Si tu veux ses affaires, à toi de gérer directement. Elle aime ou elle aime pas, y a pas de « bof » ou d'entre deux, soit ça passe soit ça casse. Elle est également gourmande, enchainant toutes les sucreries possibles et inimaginables sans prendre un seul gramme lorsque son paquet de clopes est vide. Clopes ou autre chose d'ailleurs... Loin d'être sage, quand elle veut faire une connerie elle la fait. La se présente un contraste des plus bizarres. Yui est ce qu'on appelle une « surdouée ». Depuis toute petite elle a apprit à parler, lire et compter plus vite que les autres, puis son cerveau s'est développé et a continué à grandir de façon à ce qu'elle arrive à réfléchir plus vite et plus facilement qu'une personne dite « normale ». Elle avait tout pour réussir... Mais en contrepartie elle ne respectait aucune règle et faisait seulement ce qui lui plaisait, vivant au jour le jour et au gré de ses envies. Carpe Diem, comme on dit.

    Histoire :
    Une vie de Yakuza, c'est le rêve. En 1992, Mizuke Shino se rend à l'hôpital avec sa femme, Anastasia, une belle russe faisant partie de la mafia de son pays. Ils se sont rencontré lors d'une sorte de petite collaboration et le coup de foudre est passé rapidement. Il était beau, jeune, musclé et intelligent. Elle était belle, charmant, douce, gracieuse et manipulatrice... Le couple parfait. Et donc en 1992 née une petite fille, qui s'appellera Mizuke Yui. Une jolie petite fille qui, en grandissant, deviendra une magnifique jeune femme blonde aux cheveux bouclés et aux yeux semblable à un ciel d'été. Une copie conforme de sa mère.. Mais avec les yeux bridés.

    L'enfance se passa donc normalement, avec un petit plus : Yui était une surdouée. Dotée d'une intelligence et d'une rapidité d'esprit largement supérieur à la moyenne, Yui n'a jamais eu de problèmes à l'école. Du moins niveau notes... Côté comportement c'est autre chose. La demoiselle aime se battre. Elle a du caractère, elle ne cherche pas les ennuis mais ne fait rien pour les repousser. Et quand on la cherche on la trouve facilement. De plus, grandissant aux côtés de deux parents mafieux, elle apprend l'honneur mais également le caprice. Quand elle veut quelque chose, elle l'obtient. Certes, seule, mais elle l'obtient, que ça soit à la façon de sa mère, par la douceur et la manipulation, soit à la façon de son père, avec force et violence.

    Depuis sa plus « tendre » enfance, Shino apprenait à sa fille à se servir de toutes les armes possibles et inimaginables. En passant du glock au katana, du poignard au snip, de la bombe au poing américain, la petite fille s'amusait sur des pantins dans le jardin, caché de la rue et des voisins. Oui parce, bien sur, Shino est d'une richesse surprenante. La famille vit dans une demeure immense, entourée de grilles fortement forgée et dont les portes ne s'ouvrent que grâce à un mécanisme. En cas de panne, c'est comme les porte des camps romains d'autrefois. Il faut une dizaine d'homme qui soulève la grille pour la pousser afin que celle-ci continue son chemin toute seule de façon à finir en l'air à l'horizontal. De hauts murs de pierre soutiennent les grillages comme une seconde menace et enfin, après avoir passé ça, on arrive dans une cour immense. Une cour fleurie de roses de toutes les couleurs, des sentiers faits de marbre pour pouvoir librement marcher entre cette verdure sans l'abimer. Au milieux, la demeure. Traditionnelle, majestueuse, énorme et visible à des kilomètres à la ronde, aux teintures blanches, grises et brunes, aux multiples portes et fenêtres, munie d'un nombre de pièces incalculables et dotée d'un garage géant ou trainent différents véhicules en passant des voitures de sport aux 4x4 pour finir par des motos toutes plus belles les unes que les autres. Et enfin, derrière, la petite cour discrète. Un silencieux pour les armes à feu, de la dextérité pour les armes blanches, et Yui passait beaucoup de temps avec son père à s'entrainer, encore et encore, prenant ça comme un jeu.

    Spoiler:
     

    La rentrée au lycée fut fracassante pour la demoiselle. Elle avait déjà imposer son règne au collège – in-intentionnellement tout de même – et si quelqu'un voulait s'amuser à l'emmerder ici, elle l'attendrait de pieds fermes. Et à l'âge la, tout est sujet aux moqueries et aux injures. Sauf que Yui n'a rien d'une victime. Et tous ceux qui lui pourrissent la vie finissent à genoux derrière elle. L'école était un paradis pour elle. Elle ne foutait rien, résumant tout par logique ou et retenant ce qu'il y avait à savoir par cœur en quelques écoutes seulement, imposait sa lois envers ceux qui essayaient de lui claquer la leur à la gueule, et elle aidait même les plus faibles. Ben ouais... Peste mais pas complétement. Le sens de l'honneur lui est instruit depuis toute petite et si il y a bien une chose qu'elle ne supporte pas, c'est qu'on s'en prenne au plus faible par simple amusement. La voilà donc qui joue tantôt la héroïne au grand cœur, tantôt la terreur des couloirs et tantôt la j'm'enfoutiste parfaite. Elle fume, elle baise, elle boit, c'est la fête. Et le pire, c'est qu'elle ne met pas en danger son avenir.

    Et puis... Il y eut ce jour. Elle savait parfaitement que son père et sa mère n'étaient pas réglo, même avec les gens. Mais dans la mafia c'est comme ça, tu obéis ou tu te fais écraser. Et son père avait trouvé un forgeron digne de ce nom à exploiter. C'était l'entreprise « Madara ». Ouais, comme le personnage de Naruto ! Ok pour la culture on repassera. Enfin bref. Yui n'était pas la le jour la... Mais il tua les parents d'un jeune « Sakyo » qui n'hésita pas à détruire toute la mafia de ses parents. Du moins toute celle qui était dans les environs. Et ses parents avec bien sur... Pas qu'elle était triste. Enfin si, c'était ses parents tout de même, mais ils l'avaient cherché ! Néanmoins... Malgré le fait que ce qui leur soit arrivé n'était que le fruit de leur provocation, la jeune femme sentait comme un vide en elle depuis... Et puis pourquoi ne lui avoir rien fait à elle ? Ne l'avait-il pas retrouvé ou ne connaissait-il tout simplement pas son existence ? Dans tous les cas... Elle allait retrouver ce Sakyo. Et lui faire payer le déshonneur qu'il avait fait subir à sa famille. Quitte à y laisser sa propre peau. Et comme elle le dit si bien : Plutôt crever debout que mourir à genoux.




Vous.
    Age : 18 ans

    Par quel moyen êtes-vous arriver jusqu'ici ? ~

    Votre avis sur le forum ? Sympa ^^ Très joli et j'ai hâte de commencer.

    Autres détails : Impossible de rajouter un lien externe si on est pas inscrit depuis 7 jours. C'est très... Chiant. Pensez à changer ça.
    + J'ai peut-être - surement - fait des fautes de frappe ou d’inattention, désolée :3.

    Code : Assombris par l'obscurité (validé par Le Demon)


Dernière édition par Mizuke Yui le Ven 9 Sep - 11:40, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Demon

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 05/09/2011
Localisation : Dans le monde des âmes torturées

MessageSujet: Re: Mizuke Yui   Mer 7 Sep - 13:13

Bienvenue en ce sombre monde.

Toutefois, n'oubliez pas de nous informer quand votre fiche sera terminé (par exemple à la suite de mon message).

Edit:

Votre code est validé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuke Yui

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 25
Localisation : Partout ou il y a des clopes

Etat de Survie
Age du Perso:
Groupe de RP:

MessageSujet: Re: Mizuke Yui   Ven 9 Sep - 11:38

J'ai fini :3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Demon

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 05/09/2011
Localisation : Dans le monde des âmes torturées

MessageSujet: Re: Mizuke Yui   Ven 9 Sep - 12:38

Votre fiche est lu et approuvé. Veuillez accepter ce précieux objet que je vous offre. Aussi, n'oubliez pas de demander un Mj et potentiellement un groupe dans la section appropriée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Erudit

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 21/07/2010

MessageSujet: Re: Mizuke Yui   Ven 9 Sep - 12:38

Le membre 'Le Demon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Lycéens et Etudiants' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mizuke Yui   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mizuke Yui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Achèvement d'une tâche secondaire (Maten + Libre?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highschool of the Dead Rpg :: La Rédemption. :: Dossiers d'Etat. :: Survivants Sains-
Sauter vers: