AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Noriko Satsuke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noriko Satsuke

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 25
Localisation : 71

Etat de Survie
Age du Perso: 41 ans
Groupe de RP:

MessageSujet: Noriko Satsuke   Jeu 19 Mai - 11:25

Satsuke, Noriko




Identité.
    Nom : Satsuke
    Prénom : Noriko
    Surnom : Yukiko Kowasaki, "FoxTrot-2"
    Age : 41 ans, née le 11/01/1970
    Sexe : Féminin
    Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
    Statut : Agent de terrain de la CIA
    Nationalité et Origine du personnage : Américaine, origine Japonaise
    Langues Parlées : Anglais (couramment), Japonais (couramment), Chinois (niveau correct), Coréen (bases solides)
    Groupe Sanguin : O+
    Casier Judiciaire : Oui pour Noriko Satsuke (officiellement décédée en 2000), non pour Yukiko Kowasaki (identité d'emprunt à Hirado)





Description.


    Musique Thème :
    Spoiler:
     
    Boulevard of broken dreams
    I walk a lonely road,
    the only one that I have ever known
    Don't know where it goes
    But it's home to me and I walk alone

    Le premier couplet à lui seul résume bien ce qu'est la vie de Noriko. Le reste de la chanson n'est pas en reste non plus...



    Portrait Physique :

    Femme très athlétique à faible poitrine. Elle possède quelques micro-cicatrices sur le visage du fait de ses passages répétés en chirurgie esthétique. Ses cheveux sont constamment teints et la plupart du temps détachés ou en queue de cheval quand elle est en mission. Elle est assez grande pour une asiatique puisqu'elle mesure un mètre 75 pour 60 kilogrammes. Elle arbore toujours une expression relativement froide et l'est toujours au premier abord bien qu'elle ne soit pourtant pas spécialement hautaine. Ses membres sont assez élancés malgré une musculature bien développée pour une femme et ses premières rides, soignées à grands coups de crèmes, sont invisibles. Cela combiné à la chirurgie esthétique, elle paraît bien quinze ans de moins que son âge.
    Son annulaire gauche est amputé de deux phalanges et elle déteste qu'on louche dessus, elle porte généralement des gants pour masquer la cicatrice. Malgré son âge, elle maintient une certaine agilité et souplesse due à un entraînement intense. D'ailleurs parlons-en de son entraînement, outre une bonne pratique des armes à feu, sa technique de combat rapproché est un foutoir incompréhensible mais diablement cohérent de beaucoup d'arts martiaux existants. Ne recherchant ni la technique, ni la philosophie mais l'efficacité, elle ne retient des arts martiaux auxquels elle s'essaye que les techniques qu'elle considère suffisamment précises ou puissantes pour mettre un adversaire hors de combat rapidement (par exemple le nukite du karaté ou de nombreuses techniques de krav-maga).
    Elle est très typée Japonaise avec un épicanthus très prononcé et des yeux marrons foncés dont la couleur pourrait presque se confondre avec sa pupille. Son teint de peau est assez clair, c'est une japonaise pure souche malgré son attachement aux USA. Son visage est assez joli mais elle est très loin d'être un top-model, elle est Mme-tout-le-monde moyen-plus dans les pays asiatiques mais avec le regard souvent perdu dans le vague et distant. Niveau vêtements, elle adopte souvent un tailleur féminin élégant ou parfois une tenue plus décontractée avec un jean par exemple mais jamais de jupe qui pourrait entraver sa liberté de mouvements.




    Portrait Psychologique:

    Noriko est une femme relativement froide et distante : elle déteste s'attacher aux gens, cela ne lui ayant causé que des ennuis par le passé. Cette froideur toute relative s'applique notamment aux ordres qu'elle reçoit, elle n'a jamais aucune hésitation quand il s'agît de faire du mal aux gens mais n'agît jamais par caprice, uniquement par défense ou parce qu'on lui a ordonné, une vraie professionnelle. Elle est relativement séductrice et sait assez bien s'y prendre pour manipuler les gens même si généralement elle rechigne à utiliser de telles méthodes. Elle est athée et pour elle, se dire qu'il n'y a rien après la mort est la seule chose qui puisse lui faire éprouver du remords pour les vies qu'elle a prise. Sa manière de penser est très rationnelle et elle est bien plus intéressée par les sciences physiques, chimiques ou biologiques que par la philosophie, l'art ou la théologie. Elle même n'attend plus grand chose de la vie et est elle-même un zombie avant l'heure, continuant sa mission sans vraiment se demander pourquoi puisqu'elle se maintient volontairement à l'écart de ceux qu'elle aime, une peur d'être abandonnée qu'elle entretient paradoxalement en évitant tout contact affectif avec les gens. Néanmoins, elle n'est pas incapable d'éprouver des sentiments pour les gens, comme le prouve l'œil qu'elle garde constamment sur la vie de ses enfants, elle essaye juste de s'en garder autant que faire se peut. Elle voue une haine viscérale à toute forme de criminalité ou de terrorisme et est de celles qui pensent qu'il faut combattre le feu par le feu, et même par tous les moyens.
    Pour ce qui est de l'égocentrisme, elle est relativement peu généreuse mais elle n'est pas du genre à marcher sur la main de quelqu'un qui lui demande de l'aide si cela n'est pas susceptible de lui attirer des ennuis. Comprenez quelle ne sera pas du genre à faire un croche-pattes à quelqu'un pour qu'il régale les zombies mais ne se retournera pas pour autant s'il se fait attraper.




    Histoire :

    Noriko est née à Kitakyūshū-shi dans la région de fukuoka une froide matinée Janvier 1970. La jeune fille ne grandît pas longtemps au Japon, son père devant émigrer avec sa famille à Chicago pour des raisons professionnelles dès 1971. Même s'ils étaient un exemple d'intégration, les Satsuke n'oublièrent pas pour autant d'apprendre à leur fille la langues et les traditions Japonaises. Noriko vécu une enfance de fille unique somme toute assez heureuse et moyenne jusqu'à l'âge de ses 16 ans où intervînt le premier grand bouleversement de sa vie.

    Son père ayant perdu son emploi pour de bêtes raisons de licenciement économique, la famille fût contrainte de diminuer drastiquement son train de vie d'autant que le cycle vicieux chômage/alcoolisme s'était déclenché chez son père. La jeune fille commença donc elle-même à avoir de mauvaises fréquentations et, comme un malheur n'arrivait jamais seul, elle rencontra un loubard nommé Greg dont elle tomba amoureux et qui lui proposa de partir pour New York city. Contre l'avis formel de ses parents, elle commis quand même l'erreur de le suivre pour se rendre bien vite compte un an plus tard que ce dernier s'était déjà désintéressé d'elle pour aller courir d'autres jupons.

    Se rendant donc compte qu'elle ne pouvait pas vivre comme dans les séries télés de son seul amour (déchu en plus), elle alla se placer en foyer pour terminer son secondaire, mentant sur son nom car trop honteuse pour retourner chez elle après la dernière discussion sulfureuse qu'elle avait eu avec ses parents. Dès son high school diploma en poche elle se dégota un job de secrétaire dans une petite entreprise familiale chinoise. L'affaire n'était pas hyper nette mais au moins elle gagnait suffisamment pour se loger (à Chinatown, Little Tokyo étant au dessus de ses moyens) et se nourrir décemment.

    Au bout de 2 ans aux services du chef de cette petite entreprise, elle entreprît une nouvelle fois de nouer une relation vouée à l'échec d'avance. Elle devînt la maîtresse de son patron et ce qui devait arriver arriva : un jour elle se mît à vomir et un test de grossesse lui confirma qu'elle attendait un heureux événement. Heureux, c'était ce que cela aurait dût être si l'homme n'avait pas été lâche au point de renier sa paternité et de renvoyer la jeune fille pour se couvrir de sa femme. Meurtrie une seconde fois par un amour perdu, Noriko se jura que c'était la dernière fois et entreprît de se venger de l'homme à grands coups de batte de baseball un soir dans un parking sous-terrain. Elle planifia bien son coup et se défoula, le plaçant ainsi dans un fauteuil roulant pour le restant de ses jours.

    Noriko envisagea un moment l'avortement mais voulu tout de même tenter le pari d'élever son enfant. Par contre, par peur qu'il y ai eut des témoins de sa vengeance malgré qu'elle ait prit des précautions, elle passa dans la clandestinité et ces boulots relativement mal-payés. Au bout de neuf mois la surprise arriva car ce n'était pas un mais deux enfants qu'elle attendait, deux frères jumeaux qu'elle baptisa Riku et Ahito.

    Heureuse mais n'ayant pas prévu d'avoir deux bouches à nourrir, Noriko se retrouva contrainte de multiplier les emprunts à des usuriers véreux que son salaire au black ne suffît bientôt plus à rembourser. Alors qu'elle était au bord du gouffre avec des enfants de 4 ans sur les bras, un de ses usuriers lui fît une proposition singulière : comme elle ressemblait étrangement au signalement qu'avait donné un certain Chinois à la police 5 ans plus tôt, il lui proposa de jouer de la batte de baseball mais pour de l'argent cette fois-ci. Noriko s'acquitta sans problème de cette mission et impressionna l'homme qui se révéla être un membre des yakusas intéressé par une femme forte. La formation de Noriko débuta alors dans un milieu d'hommes et les missions qui lui furent confiées gagnèrent progressivement en importance, allant d'abord du tabassage ou racket à des choses mieux payées mais plus illégales encore... Elle pût au moins offrir un toit décent à ses enfants.

    Quand elle eu 26 ans, on finît par lui offrir la mission qui marquerait un tournant dans sa vie : son premier assassinat. La mission se déroula et bien qu'elle eu prît la vie de sa cible avec beaucoup de difficultés, autant physiques que morales, elle dût s'amputer d'une de ses phalanges en réparation de son erreur. Ce qu'elle n'avait pas réalisé sur le coup, c'est qu'elle avait tellement foiré que des hommes en noir vinrent frapper à sa porte un soir. Elle fût alors confrontée à un choix simple : soit elle allait en prison pour le restant de ses jours, soit elle acceptait de coopérer avec ces messieurs du FBI pour réunir des informations pour faire tomer ces yakusas. Elle ne mît pas longtemps à se décider et devînt donc une indic' plutôt bien placé dans cette hiérarchie criminelle, à savoir celui de tueuse. Entretemps, les agents du FBI cessèrent un beau jour de donner de leurs nouvelles et c'est à la place des messieurs de la CIA qui prirent contact, renchérissant l'offre des fédéraux avec l'offre immédiate d'un poste dans l'organisation et une mise sous protection une fois les têtes des yakusas tombées grâce à elle. Noriko ne fût donc plus à ce jour une tueuse indic' mais un agent assermenté infiltré dans l'organisation criminelle

    Tout son manège dura bien jusqu'au jour ou elle perdît une nouvelle phalange à cause d'une mission ratée... Tellement ratée qu'elle fût vite contactée par ses collègues du gouvernement qui lui annoncèrent que d'après une autre de leur source, sa couverture n'allait pas tarder à tomber. Sachant que la procédure des yakusas dans ce cas était l'application d'une mort lente et atroce à elle-même mais aussi à sa famille (en l'occurrence ses jumeaux alors âgés de 10 ans), Noriko demanda et obtînt, le cœur serré, qu'on organise sa mort. Un cadavre mutilé fût donc identifié comme étant le sien dans un règlement de compte et ses enfants furent placés en orphelinat avec son accord quelle eu du mal à lâcher.

    Le truc, c'est qu'un malheur n'arrive jamais seul et alors qu'ils étaient sensés être surveillés, on lui annonça trois jours plus tard que ses enfants avaient disparût. Folle de rage, elle faillît bien démissionner et même aller défourailler chez les yakusas à l'uzi mais elle se domina, se disant que sa vengeance serait bien plus délicieuse si elle continuait de bosser de concert avec le gouvernement. Elle changea donc de visage et devînt une agente totalement dévouée à l'agence, effectuant les simples missions de renseignement comme celles d'assassinat avec une grande maîtrise (elle avait été à bonne école). Des missions d'ailleurs pas toujours reliées aux yakusas (après le 11/09, elle avait accepté que sa mission soit aussi étendue à la lutte anti-terroriste) mais on pensait toujours à elle en priorité quand il s'agissait d'envoyer un gent en Asie du nord ou pour les organisations criminelles Asiatiques.

    Participant de plus ou moins loin à l'arrestation et/ou la mise à mort de certains de ses anciens chefs. C'est d'ailleurs avec une grande délectation (qui l'horrifia après coup) qu'en 2006 elle alla personnellement chercher uns de ses anciens chefs qu'elle avait arrêté en Arizona pour l'emmener vers la prison fédérale de Terre haute dans l'Indiana où il serait exécuté, à 700 miles de là. Elle était loin d'imaginer qu'en sortant de la prison de Phoenix elle aurait ce qui serait sans doute le plus grand choc de sa vie.

    Ils étaient là, Ahito et Riku, derrière un grillage portant l'uniforme rayé des détenus, en train de discuter avec d'autres mineurs condamnés aux travaux forcés. Le double choc de les savoir en vie et eux-mêmes criminels comme elle fût tellement fort qu'elle poussa un cri et s'évanouit sur le coup sans même se rendre compte que ses deux enfants l'avaient alors, comme beaucoup d'autres, regardée longuement... Sans la reconnaître...

    Elle ne participa finalement pas au transfert, sous le choc. Elle s'accorda une semaine de congés pour bien vérifier les registres de la prison et il n'y avait aucun doute : Ahito et Riku Satsuke, nés dans l'état de New York, orphelins, condamnés plusieurs fois pour petits larcins de vagabondage jusqu'au braquage à main armé qui les avait conduit derrière des barreaux pour trois ans en 2005. Pensant d'abord à demander leur libération, Noriko renonça se disant qu'elle ne l'obtiendrait sans doute pas, qu'ils étaient en sécurité ici et surtout que cela leur donnerait une leçon, les dissuader d'emprunter la même pente fatale qu'elle. Elle ne donna donc pas de nouvelles d'elle-même (ayant très peur de leur réaction) et continua de garder un œil sur eux à distance. Elle fût relativement satisfaite de voir que ces trois années à péter des cailloux leur avait fait du bien puisqu'ils rejoignirent un de leurs amis de galère devenu lieutenant de police à Seattle (comme quoi, elle n'était pas l'unique Vidocq des temps modernes) pour y entamer respectivement une carrière de pompier (Riku) et des études de médecine (Ahito), une vie certainement bien plus honnête qu'elle n'avait jamais eu.

    Après cela, elle continua de travailler pour la CIA, changeant assez fréquemment d'identité et des fois même de visage pour les différents rôles qu'elle avait à accomplir. C'était presque devenu la routine jusqu'à ce jour de 2011 où elle dût retourner dans son pays natal pour assassiner un Yakusa de San Francisco qui avait trouvé refuge dans une certaine petite ville du nom d'Hirado... Son arrivée s'était relativement bien passée et son plan allait bientôt être mis à exécution. Une mission relativement banale pour elle, jusqu'à ce qu'elle soit confrontée à ce qu'elle n'avait jamais été préparée à affronter...





Vous.
    Age : 19

    Par quel moyen êtes-vous arriver jusqu'ici ? Éléonore avec qui je joue et maîtrise sur d'autres forums m'a rencardé. J'ai louché un moment sur le site avant de m'inscrire (j'ai acheté dead rising 2 hier ^^)

    Votre avis sur le forum ? Le contexte post-apo m'a toujours attiré et c'est toujours sympa de tenter un zombie même si l'espérance de vie des persos est souvent plus limité que dans d'autres univers Razz


    Autres détails : je suis un geek

    Code: Code Validé

    alors par contre oui je sais, l'avatar fait pas beaucoup quadragénare... Mais trouver des avatars mangas féminins qui soient des quadragénaires, j'vous souhaite bonne chance! (surtout quand on a pas beaucoup de références de mangas comme moi -_-). De plus je sais pas si vous classeriez mon perso dans la catégorie "grosbill" et s'il y en a beaucoup su le forum. Mais s'il convient pas j'ai une tout autre idée de perso qui elle devrait convenir.


Dernière édition par Noriko Satsuke le Ven 20 Mai - 9:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Joker

avatar

Messages : 690
Date d'inscription : 26/10/2010
Localisation : Nomade

MessageSujet: Re: Noriko Satsuke   Jeu 19 Mai - 19:16

Merci de poster à près ce message une fois l'histoire et le code ajoutés pour que je puisse valider votre fiche.

Concernant les capacités de votre personnage gardez à l'esprit une différence entre un personnage "doué" et un personnage "grosbill" qui abuse de ces avantages de manière parfois irréaliste. Si vous restez modéré dans votre façon de jouer votre personnage il n'y a aucun problème. Si vous exagérez ne vous étonnez pas de rencontrer quelques problèmes de natures diverses plus ou moins significatifs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noriko Satsuke

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 25
Localisation : 71

Etat de Survie
Age du Perso: 41 ans
Groupe de RP:

MessageSujet: Re: Noriko Satsuke   Jeu 19 Mai - 21:19

oki pas de problème, je n'ai pas l'intention de la jouer grosbill ^^
Je sais juste que certains MJ's (genre moi) essayent de fixer une hola aux compétences des persos, une hola qui peut varier d'une personne à une autre Wink

Bon en tout cas ma fiche est complète, hésitez pas à me signaler quoi que ce soit qui ne soit pas complet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Joker

avatar

Messages : 690
Date d'inscription : 26/10/2010
Localisation : Nomade

MessageSujet: Re: Noriko Satsuke   Ven 20 Mai - 10:21

Je n'ai rien à redire de votre fiche et j'espère que ce cadeau de bienvenue saura vous satisfaire.

Je vous invite à vous intégrer dans le groupe de notre cuisinier russe de la même façon qu'un autre nouveau membre est en passe de le faire. Vous aurez plus d'information dans le sujet créé par Alekseï Divanov dans la section des groupes.


Dernière édition par Le Joker le Ven 20 Mai - 10:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Erudit

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 21/07/2010

MessageSujet: Re: Noriko Satsuke   Ven 20 Mai - 10:21

Le membre 'Le Joker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Adultes non Etudiant' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noriko Satsuke

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 25
Localisation : 71

Etat de Survie
Age du Perso: 41 ans
Groupe de RP:

MessageSujet: Re: Noriko Satsuke   Ven 20 Mai - 10:53

je savais pas pourquoi mais j'avais une intuition pour la bouteille d'alcool... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noriko Satsuke   

Revenir en haut Aller en bas
 
Noriko Satsuke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anju and Noriko
» Naoki Noriko - Il ou Elle? [Fini]
» hinata noriko - « une garce n'est pas une mauvaise fille, elle rend juste le mal qu'on lui a fait »
» bain de minuit | jaxson x noriko
» (f) hinata noriko ft seo ji soo (lovelyz)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highschool of the Dead Rpg :: La Rédemption. :: Dossiers d'Etat. :: Survivants Sains-
Sauter vers: