AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Le Début de la Fin

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Le Joker

avatar

Messages : 690
Date d'inscription : 26/10/2010
Localisation : Nomade

MessageSujet: Re: Le Début de la Fin   Lun 29 Nov - 12:04

Tandis que le petit groupe reprenait ses esprits, que certains barricadaient la porte et que les autres faisaient connaissance, un message fut émit par les haut parleurs. Ce n'était plus un des deux jeunes de la dernière fois mais une jeune fille, probablement une de première année, qui parlait.


"S'il vous plait... si quelqu'un m'entend... dépêchez-vous de venir à l'administration... ils essaient de forcer les portes, on a tout barricadé mais je ne sais pas si ça tiendra... Venez vite, par pitié...."


Le petit groupe de rescapés allaient devoir agir vite. Ils pouvaient toujours, comme convenu au départ, faire un détour par le stand de tir, auquel cas ils trouveraient, quelques mètres devant les portes, le cadavre d'une des créatures, l'œil droit visiblement perforé, du sang, maintenant séché, ayant dégouliné sur son visage.
Si le groupe décidait d'aller directement vers le bâtiment administratif, ils n'auraient qu'à contourner le bâtiment principal pour déboucher dans la cours, quelques mètres en face du bâtiment qu'ils voulaient atteindre.

Les troublant dans leurs réflexions, une créature, visiblement attiré par le bruit causé par l'édification de la barricade, tentait de passer au travers de la porte, ne pouvant pas voir qu'elle était fermée. La porte, renforcée des bancs, était suffisamment solide pour empêcher n'importe quel humain normal de passer, mais ces créatures n'avaient rien d'humains normaux, et cette créature isolée ne risquait-elle pas d'attirer les autres ? S'ils attendaient d'avoir la réponse il serait peut-être trop tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reza Temiz

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 13/10/2010

Etat de Survie
Age du Perso: 17
Groupe de RP: Kido/Erika/Kaorie

MessageSujet: Re: Le Début de la Fin   Mar 30 Nov - 8:33

Le calme était revenu car tout le monde avait réussit à traverser le couloirs infesté de créatures pour finalement déboucher sur le jardin derrière le bâtiment. Erika l'avait échappé belle en curant pour ne pas se faire choper par un de ces zombies mais maintenant elle avait retrouvé son calme et faisait les présentation.

Reza, lui, restait sur ses gardes car il ne faut jamais croire qu'on est en sécurité tant qu'on ne l'est pas réellement et sa théorie allait bientôt être argumenté par une nouvelle poisse qui venait de leur tomber dessus ...

On entendit une fis de plus, le groupe du bâtiment administratif qui était encore plus en danger que la dernière fois ... Ce qu'ils n'avaient pas compris c'est que faire des annonces par le haut parleur relié à toute l'école n'était pas forcément le meilleur moyen de s'éloigner de ses monstres . Le groupe du bâtiment administratif était donc dans la merde car des zombies essayaient de défoncer la porte barricadé qui les feraient accéder au bâtiment administratif.

Il fallait donc faire un choix , soit courir les aider mais risquer notre vie en traversant la cour centrale infestés de zombies... soit on faisait tranquillement le tour et on n'avait pas besoin d'affronter une horde de zombie .

Sans demander l'avis des autres il décida :

- Si on passe ar la cour on est sûr de se faire massacrer , je propose de se dépêcher et de passer par le bâtiment de stand de tir et on pourra peut être sauver le groupe.

Prenant la main d'Erika il se dirigea vers le bâtiment de tir ou l'on pourrait sûrement trouver des armes pour pouvoir mieux se défendre face à la menace zombie et ils seraient sûrement plus crédible avec une arme de tir qu'avec n balai un râteau et une cisaille à haie .

S'avançant vers la porte menant au bâtiment de tir , ils furent stopper par une vision d'horreur qui choqua toute l'assistance. Devant eux se trouvaient un cadavre de zombie , un zombie bien mort et donc les yeux sortaient de leurs orbites , une vision d'horreur pour le groupe qui jusqu'à présent n'avaient vu que des zombies vivants... Ils n'avaient pas encore été confronté à la mort jusqu'à présent et cela plomba d'un seul coup le moral des troupes ...

Reza donna un coup de pied dans le cadavre histoire de vérifier qu'il était réellement mort et qu'il n'allait pas leur sauter dessus et continua sa route en ouvrant la porte tout en tenant la main d'Erika , car tenir sa main était la dernière chose qui arrivait encore à le rassurer.

Il entra dans le bâtiment de stand de tir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Joker

avatar

Messages : 690
Date d'inscription : 26/10/2010
Localisation : Nomade

MessageSujet: Re: Le Début de la Fin   Mar 30 Nov - 11:40

"Pas un pas de plus et mettez vos mains bien en évidence."

Des tables étaient reversés en arc-de-cercle à trois mètres autour de la porte. De l'autre côté, assis derrière les tables, des carabiniers pointaient leurs armes sur le petit groupe. Derrière eux se trouvaient des tireurs au pistolet. En tout, prêt d'une vingtaine de personnes armées se trouvait face au groupe, tous membres du club de tir ou du personnel encadrant ce club. Derrière eux on pouvait distinguer d'autres personnes plus ou moins dispersés.

Celui qui avait prit la parole était un des encadrants du club de tir. Ancien élève du lycée il avait été recruté à ce post après avoir gagné plusieurs compétitions de tirs durant ses deux années de terminales. Mais comme aucune des personnes du groupe n'était membre du club de tir ils ne le connaissaient pas plus. Seul M.Tamada, en tant que membre du personnel, pouvait avoir côtoyé cette personne sympathique, agréable et très protectrice envers les membres de son club.

"Si vous avancez d'un pas nous n'hésiterons pas à tirer... Si vous voulez entrer vous devez nous prouver que vous n'avez pas été mordu par une de ces choses."

Tout les tireurs étaient visiblement mal à l'aise, tuer des humains ne devaient pas leur plaire outre-mesure, ce qui était tout à fait compréhensible. Néanmoins ils étaient déterminés et ne laisseraient pas mettre en danger leur petite communauté temporaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamada Erika
La petite Kunoichi

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 25

Etat de Survie
Age du Perso: 17 ans
Groupe de RP: Le Joker, Kaori, Reza et Kidô

MessageSujet: Re: Le Début de la Fin   Jeu 23 Déc - 19:03

Bien qu’elle ne s’était pas prononcée pour les plans et qu’elle s’était laissée entrainer, Erika savait que passer par le stand de tir n’était pas une bonne idée. C‘était une drôle d‘impression _ une sorte de picotement dans le cou venant s‘ajouter à un autre au ventre _ qui lui avait soufflé qu’ils se trouveraient dans le pétrin s’ils passaient cette porte.
Et le cadavre n’avait pas arrangé les choses, loin de là. D’ailleurs, Erika n’avait pas pu détacher ses yeux de la vue du corps monstrueux et sans vie qu’ils avaient trouvé devant le bâtiment. Elle ne voulait pas croire que tout ce qu’elle avait vécu se finirait ainsi; en une chose pâle, grisâtre même, malodorante et sans volonté…
La jeune fille ne put arracher son regard de cette chose immonde et inouïe jusqu’à ce qu’on les interpelle en leur demandant poliment, en les contraignant à lever les mains. Alors là, Erika se sentait perdue.

Alors comme ça, il suffirait d’une pagaille causée par quelques zombis aveugles pour que les humains oublient la notion d’entraide qui avait brillé du temps des grandes guerres ? Les humains étaient donc réduis à l’état de bêtes sauvages et constituaient des meutes qui menaçaient les autres pour subsister ? Il n’y avait donc plus d’ordre et de principes ? Erika en était révoltée et indignée.
Ses yeux s’humidifièrent, mais elle n’avait pas le droit de pleurer. Par respect envers ses compagnons, elle se devait de se retenir. Car ils étaient tous autant atteints par cette situation apocalyptique. Cependant, elle ne se gêna pas pour fusiller du regard celui qui avait parlé ainsi:

"Si vous avancez d'un pas nous n'hésiterons pas à tirer... Si vous voulez entrer vous devez nous prouver que vous n'avez pas été mordu par une de ces choses."

Et lui répondre, d'une voix assez mal assurée, en ses termes:

_"Tu as perdu ton humanité, monstre!
Au lieu de nous barrer la route, tu aurais pu nous laisser passer, même en nous pointant avec ces armes. Nous n'aurions pas perdu de temps et vous n'auriez eu rien à craindre..."


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Joker

avatar

Messages : 690
Date d'inscription : 26/10/2010
Localisation : Nomade

MessageSujet: Re: Le Début de la Fin   Ven 24 Déc - 11:41

"Tu as perdu ton humanité, monstre! Au lieu de nous barrer la route, tu aurais pu nous laisser passer, même en nous pointant avec ces armes. Nous n'aurions pas perdu de temps et vous n'auriez eu rien à craindre..."


L'homme sembla quelques peu touché par cette remarque mais il resta calme. Après un silence pensant de quelque secondes, alors qu'il s'apprêtait à reprendre la parole il pressa la détente et le plomb parti. La créature qui avançait derrière le groupe s'écroula au sol, l'orbite droit ensanglanté et l'œil éclaté. Tandis qu'il rechargeait son pistolet, l'homme répondit calmement.

"- Je ne vois pas pourquoi je vous ferait perdre du temps. Que comptiez vous faire ? Aller vous faire tuer comme tout les autres en essayant de sortir ? Non, la meilleure chose à faire est de rester ici et d'attendre l'arrivée de la police. Et quand au risque de vous laisser entrer sans vérifier que vous n'allez pas vous jeter sur l'un d'entre nous je suis le seul à pouvoir le prendre. Et je préfère prendre mon temps. Vous êtes en sécurité ici, du moins tant que vous ne vous transformez pas en l'une de ces choses. Alors je ne vois pas d'inconvénient à être prudent, même si cela ne doit pas être agréable pour vous, je l'entends bien.
- Monsieur ? Ils ne perdent pas de sang, cela veut dire qu'ils ne sont pas mordus, non ?"


L'élève de terminale qui avait émit cette question ne tenait pas d'armes et était derrière l'arc de cercle des tireurs, il s'était approché en entendant la porte s'ouvrir et s'était permit d'intervenir. Ses mains tremblaient et il était visiblement au bord de la crise de panique. Ce jeune homme, Erika et Reza le connaissaient bien, il s'agissait de Doi Makoto, un des élèves de leur classe. Ce jeune homme, plutôt rêveur, était toujours assit près de la fenêtre et se faisait souvent réprimander par les enseignants parce qu'il regardait presque tout le temps dehors. Il devait souvent faire face aux moqueries de ses camarades mais gardait toujours le sourire et était toujours très gentil avec tout le monde, même ceux qui lui voulaient du mal.

"Oui... Mais je ne veux prendre aucun risque. Vous pouvez entrer mais mettez-vous dans un coin et n'approchez de personne pendant cinq minutes. Si vous êtes toujours humains d'ici là c'est qu'il n'y a plus aucun risque.

Certains élèves baissèrent leurs armes mais la plupart gardèrent le groupe en joue, totalement paniqué par l'idée d'être mordus par une de ces choses irréels et inhumaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Début de la Fin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Début de la Fin
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highschool of the Dead Rpg :: Tanenashi - Centre-Ville. :: Campus Scolaire. :: Lycée-
Sauter vers: